Les Contes de Saint-Parlabas s’inscrivent dans la pure tradition du célèbre conteur québécois, Fred Pellerin. Les personnages, plus grands que nature, mériteraient d’être consignés dans le registre des grands protagonistes de l’univers du conte. S’y mélangent l’humour, l’absurde, l’émerveillement et le drame, pour ainsi former des histoires à la fois hilarantes et touchantes.

À Saint-Parlabas, tout est possible. Si on n’y croit pas, c’est qu’on n’habite pas dans ce village. Là-bas, la beauté est dans l’angle et dans ce qui pousse croche, mais aussi dans le trop-plein et le débordement. Y vivent des gens tout ce qu’il y a de plus normaux, mais qui néanmoins savent que la magie existe. Pas celle à coups de baguette, mais plutôt celle qui n’est visible que par ceux qui veulent bien la voir. Parce qu’à Saint-Parlabas, chacun est un héros à sa façon. On y devient tous la légende de quelqu’un d’autre. On se transforme en un souvenir, puis en une histoire à raconter…

Histoire 1 : La tristesse de l’étoile Dunort est captivé par les étoiles. Il rêve d’en capturer une depuis sa plus tendre enfance. Au travers des différentes tentatives qui le rapprochent de sa quête, on suit les mille et une péripéties des autres villageois de Saint-Parlabas qui convergent toutes vers une finale imprévisible où on a l’inébranlable impression de prendre part à quelque chose de céleste…

Histoire 2 : L’enfant de l’eau Océanne verse des larmes depuis sa naissance. Inconsolable, les habitants de Saint-Parlabas tentent de l’aider de façon parfois loufoque, souvent insolite. Il n’y a que la mystérieuse boîte à musique que Ben-le-bègue lui a offerte qui sèche ses pleurs. Contiendrait-elle son destin ?

Contes de Saint-Parlabas est le quatrième ouvrage du romancier, parolier et dramaturge Alain Lessard. Il nous revient cette fois-ci avec des contes où l’humour est très présent, où on s’évade dans un imaginaire à la fois farfelu et émouvant et où on se laisse bercer entre le rire et les larmes.

ACHAT EN LIGNE
19,95$